Lost in my cocoland

Everthing about me ...serie, drama, musique, cinema ....

15 novembre 2009

Sexy voice and Robo.

Sexy voice and Robo.

sexyrobo

40806808408068084080680840806808

Jdrama de 11 épisodes.

Genre : enquête, mystère et Max Robo .

Cast :

Kenichi Matsuyama : Robo.

Ohgo Suzuka : Hayashi Niko.

Asaoka Ruriko : Makyona Maki.

Okada  Yoshinori : Nanashi Hideyoshii.

Katagiri Hairi : Hayashi Yukie.

sexy_voice_Rico

L'histoire :

Niko est une collégienne de 14 ans très mature pour son âge, elle a la particularité de pouvoir imiter la voix des gens qu'elle rencontre et possède également une ouïe très fine et longue distance.

Ichiro surnommé "Robo" à cause de sa passion pour les jouets, est un otaku immature qui voue un culte pour "Max Robo" sa série fétiche.

Ces deux là se rencontrent par hasard et s'associent pour résoudre des affaires farfelues par l'intermédiaire d'une antiquaire étrange.

Résumé par Lynda, merci ! Autrement je ne remercie pas canalblog pour avoir du réecrire mon article 3 fois !!!

18_Sexy_Voice_and_Robo_Voice05

L'avis :

" Sexy voice and Robo ", en voilà un titre intrigant et original pour un drama. La première fois que j'aie entendu parler de ce drama, c'était sur le blog de Lynda ( et oui encore une fois ). Je me suis demandée que pouvait bien se cacher derrière cet intitulé. Le pitch m'a tout de suite séduit, le drama est complètement loufoque, farfelu sans être ridicule ou navrant. Nous sommes devant une douce folie comme savent le faire les dramas japonais. Sexy voice n'a pas  équivalent dans le monde des dramas, il est même difficile de vouloir le ranger dans un catégorie de drama, c'est un mélange d'excentricité tout en restant rationnel. C'est également fantasque, tordu et intelligent.

sexyvoiceandroboscreensuc5

Sexy voice and Robo surprend par sa facilité à faire entrer le spectateur dans son monde et à capter son attention. Tout commence par une jeune collégienne sur le toit de sa maison qui se questionne sur le fondement de son existence. ( Non ne fuyez pas !). Oui Niko a bien 14 ans, pourtant en l'entendant parler on lui donnerai 10 de plus, c'est a peine si elle ne cite pas Socrate, Platon ou Epicure ( la minute, rappelle- toi de tes cours de terminale ). Niko ne passe pas son temps à baver ou rêver en secret sur son voisin de classe ou à faire du shopping pour séduire un membre du F4. Elle a bien d'autres préoccupations.  Riko est bien plus mature que la majorité des personnages féminins que l'on rencontre dans les dramas, donc ne vous attendez pas à la voir pleurer ou tomber en pleurant sur le bord d'une route sur de la pop coréenne. Niko c'est un peu la Veronica Mars japonaise en moins blonde et sans Logan. L'actrice qui a eu la lourde tâche d'interpréter ce personnage est Ohgo Suzuka. Cette dernière est a suivre de près car sa prestation est des plus convaincantes même quand son personnage utilise son don pour imiter des voix d'hommes. Si Ohgo Suzukane ne vous semble pas totalement inconnue, c'est normal. Elle a interprété le rôle de la jeune Sayuri (aux yeux couleur de pluie, ah ça m'a marqué !!) dans le film "Memoirs of a Geisha". Et puis, soyons honnête, avoir eu la chance de jouer aux côtes de Ken Watanabe et Gong Li, ça a de la gueule dans un CV.

4994405e5dfc6

A ses côtes, on retrouve Robo, jeune Otaku de son actif, adorateur d'animes, consommateur de produits dérivés à l'éffigie de son héros : Max Robo! Pour renforcer la particularité du personnage, Robo a droit à une garde robe d'une autre époque, et Kenichi s'affiche avec la coupe au bol (il l'a retrouvera pour les besoins du film Metroit Metal City ). Le risque avec ce genre de personnage c'est de le rendre complètement débile et caricatural  mais Sexy voice évite cela grâce en parti à son interprète. C'est Kenichi Matsuyama qui endosse les traits de Robo est une fois de plus, son interprétation est excellent. C'est un véritable caméléon. Il arrive à rendre son personnage humain et attachant. L'écriture des dialogues aidant également. Comme Lynda, j'ai pensé à Ueno Juri et à sa formidable Nodame en regardant Robo. Ce qui m'a plu dans ce drama, c'est ce duo, ils sont différents presque antagonistes et complémentaires. On remarque rapidement qu'avant leur rencontre Robo et Riko sont des personnages solitaires. Robo malgré lui, et Riko essaye de faire illusion en ayant quelques amies au collèges préférant passer son temps libre seule sur son toit. Ces deux là se comprennent et se respectent. C'est la l'essence même de leur amitié.

4994405d5409f

Au niveau des seconds rôles, j'ai adoré le second duo du drama. Il s'agit de la propriétaire de la brocante et son employé qui souffre beaucoup (il se brûle, il tombe enfin il sort jamais indemne d'une mission ). J'adore leur relation, un peu ambiguë car on ne connaît pas réellement les liens qui les attachent). Les parents de Riko ne sont pas mal n'ont plu, le père se fait marcher sur les pieds par sa femme ( on oublie presque son anniversaire). C'est pas tout les jours que l'on voit ça. En parlant de la  mère de Riko, elle a un physique particulier, et elle m'a bien fait rire à la fin du drama.

En parlant des mères, l'arrivée de la mère de Robo nous donne un épisode très drôle. Si Robo adore Max Robo, sa mère est une fan de drama ( le poster de Winter sonata), on a même droit a une critique bien pensé des dramas avec un Kenichi au top (et en perruque) , on voit très bien la cible visée par ces programmes ( l'arrivée du fan club). De là à dire que les dramas sont une autre sorte addiction, il n'y a qu'un pas. J'ai également apprécié le trio d'infirmière et la mère de famille, ancienne tueuse et espionne ! Les femmes ont le pouvoir, le drama Girl Power par excellence !! Et puis, c'est assez rare qu'il faut tout de même le souligner. J'ai également apprécié le côté cartoonesque du drama, on l'observe avec le générique et également avec les "armes " en carton qu'utilisent notre duo de détectives.

svar

Les enquêtes sont plaisantes à suivre et brossent plusieurs thèmes dont l'un est actuellement un sujet sensible ( j'en reviens au double épisodes des infirmières ). Le côté 1/2 épisode = 1 enquête m'a un peu déçu. Pour moi, il manque un fil rouge . Surtout qu'à la fin du premier épisode, ce fameux fil conducteur semble être annoncé. Riko entend dans un foule, une voix qui l'interpelle et souhaite la retrouver. Malheureusement, on en entendra plus parler. C'est dommage surtout avec des scenariis de cette qualité. Ce manque de cohésion est le point noir du drama. Surtout et je me répète, les scénaristes avaient les moyens de nous l'écrire. A part ça, le drama est formidable !J'ai failli oublier de parler de l'ending que j'aime beaucoup, voilà c'est dit! La conclusion est à l'image du drama et de son personnage principale : doux amer. C'est certain, ce duo me manque déjà (les courses poursuites en 2CV également )...

Sexy voice and Robo est une bulle de champagne, de folie dans le monde des dramas. Une très belle découverte !

On regarde :

-L'originalité de l'histoire et de ces personnages.

- La qualité des scénariis, des dialogues, des interprètes ...

- Parce que les armes en carton, les perruques et les déguisements c'est cool.

-Les 2CV ne sont pas mortes.

-Parce que Kenichi Matsuyama .

On zappe :

- Malgré le manque de fil rouge on Zappe pas !

Je recherche toujours l'interprète de cette chanson, si quelqu'un le connais, give me a sign please !

Posté par lostincocoland à 21:28 - Drama - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire